Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Clément DELORME

Élection cantonale Oullins 2011 : Pouzergue vs. Ubaud : le Duel

24 Mars 2011 , Rédigé par Clément Delorme Publié dans #Élections locales

 

Ce sont donc Clotilde Pouzergue et Jean-Louis Ubaud qui sont qualifiés pour le second tour de l'élection cantonale à Oullins. Je vous propose ci-dessous un résumé de leurs programmes respectifs.

 

 

Clotilde Pouzergue est actuellement adjointe à la Culture, et chargée de la Petite enfance jusqu'en 2008. Son remplaçant Georges Tranchard est adjoint aux Affaires sociales et à la Solidarité, et ancien adjoint aux Finances.

 

Désignée par la Majorité municipale d'Oullins, qui regroupe non pas la seule UMP, mais des tendances politiques diverses, Clotilde Pouzergue a résolument axé sa campagne électorale sur la proximité avec les Oullinois. Avec Georges Tranchard, elle forme un binôme d'une rare compétence sur les questions sociales, et son expérience au Conseil Municipal lui donne toute la légitimité nécessaire sur les grands dossiers d'aménagement.

 

Totalement engagée contre le tracé court du TOP, pour le prolongement du métro à l'Hôpital Lyon-Sud, et favorable au développement des transports en commun, c'est la candidate de l'écologie à Oullins lors de ce deuxième tour. Elle se prononce notamment pour la participation du Conseil Général dans les projets de berges de l'Yzeron, et pour la préservation du projet d'éco-quartier à la Saulaie. Elle s'engage aussi à débloquer le dossier de l'aménagement de la Grande rue, que les Oullinois attendent depuis si longtemps.

 

Désireuse d'offrir à ses habitants une ville agréable à vivre, Clotilde Pouzergue se montre déterminée en matière de sécurité et de prévention de la délinquance. Elle soutient l'idée du développement de l'offre de garde des tout-petits, de l'aide à la personne, du soutien des personnes handicapées, et la mise en place du cartable numérique pour les collégiens. Elle promet également la transparence dans l'attribution des subventions aux associations, et l'accompagnement dans la formation de leurs bénévoles.

 

 

Jean-Louis Ubaud est Conseiller municipal d'Opposition et Conseiller Général sortant. Sa remplaçante, Joëlle Séchaud, est Conseillère municipale depuis 2008, et Secrétaire de section PS à Oullins.

 

Jean-Louis Ubaud a tout d'abord choisi la stratégie de s'opposer à Nicolas Sarkozy, au lieu d'évoquer les compétences du département et son bilan - aujourd'hui totalement inconnu - de Conseiller Général sortant. Il a également choisi de fendre un programme départemental, qui reposait sur l'hypothèse d'une victoire de la gauche au Conseil Général. Cette hypothèse est aujourd'hui écartée, après les résultats du premier tour, favorables à la majorité de Michel Mercier, et qui devraient être confirmés ce dimanche.

 

Les propositions qu'il défendait sont donc caduques, et il est difficile d'estimer sa marge de manoeuvre dans un groupe d'Opposition, d'autant qu'il n'appartient déjà pas à la Majorité municipale. On peut tout de même regretter son absence de projet pour les Oullinois, en particulier son absence de propositions en matière d'aménagements, son absence d'initiatives pour les collèges et son absence de position sur l'épineuse question du tracé du Tronçon Ouest du Périphérique, qui s'explique par sa proximité avec Gérard Collomb.

 

Siégant déjà dans l'Opposition au sein du Conseil Général depuis 13 ans, Jean-Louis Ubaud ne vote pas le budget qui prévoit 850 millions d'euros annuels pour le social et la solidarité, et s'est opposé aux initiatives municipales comme le réaménagement de la Grande rue ou la Médiathèque. L'accord conclu cette semaine avec les écologistes s'apparente à un petit arrangement politique, car il ne repose sur aucune exigence locale, comme les transports en commun ou le prolongement du métro, que les Verts ont d'ailleurs toujours combattu.

 

 

Quel que soit votre choix, je vous invite bien naturellement à vous déplacer pour voter ce dimanche !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Briavel Gouëdic 25/03/2011 07:48



Bonjour,


La gauche vote la plupart des dépenses, c'est-à-dire les délibérations diverses et variées mais vote contre le budget, qui en permet l'exécution, et contre le compte administratif, qui en
sanctionne la réalisation.


C'est une posture qui ne leurre personne quant à l'incohérence de la logique ... ça doit être confortable de dire que l'on s'est opposé au vote du budget et de se glorifier pourtant des
réalisations ou des subventions distribuées sur son canton malgré l'évident paradoxe ...