Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Clément DELORME

Réponse à M. Gilles Pommateau, conseiller socialiste

13 Février 2008 , Rédigé par Clément Delorme Publié dans #Élections locales

Lors d’une joute internet avec M. Gilles Pommateau, conseil municipal d’Oullins, ancien candidat à l’élection législative de la XIIème circonscription du Rhône, et actuel candidat sur la liste socialiste, verte et communiste de M. Jean-Louis Ubaud, pour la prochaine municipale oullinoise, j’ai regretté le ton un tantinet méprisant et passablement supérieur qu’il a utilisé à mon encontre. Voici la réponse que, petit jeune de 20 ans, je me suis permis de lui adresser, ce 13 février :

 

 

« Ma réponse, si vous y tenez, n'est pas évidente, au vu du peu d'idées que vous m'avez données, et notamment du fait que vous me prenez légèrement de haut.


Je ne suis pas plus malin qu'un autre, et je sais pertinemment, qu'à 20 ans, j'ai encore tout à apprendre. Aussi, pour moi, tout conseil est bon à prendre.

Néanmoins, je vous demanderais de ne pas oublier que je suis avant tout, dans cette campagne, un adversaire politique, avant d'être un jeune, et que mon peu d'expérience est compensé sinon comblé par une ambition pour ma ville, des idées, du dynamisme et, comme vous l’avez dit, ma passion pour la chose publique.


Concernant votre faire-part du 9 mars, je ne juge pas très respectueux à l’égard des Oullinois d’anticiper leur vote, en prétendant, comme vous le faites, qu’ils ne peuvent voter que pour vous !

Car aujourd’hui, il n’y a que vous qui basez votre campagne sur l’opposition de ce qui est fait, sans - encore -  avoir la démarche positive de proposer une ambition pour Oullins !

 

Pour notre part, nous faisons campagne, avec sérénité, avec humilité mais aussi avec ambition pour notre ville et avec détermination. Reste à savoir ce qu’en penseront les Oullinois !

 

Bien à vous, et très sportivement, bon courage à vous !

 

Clément Delorme »

 

 

Pour simple rappel, voici le message qu’il m’a laissé sur son blog, deux jours avant :

 

 

« Nous avons une chose en commun, c’est la passion pour la politique et la chose publique. Mais l’age qui nous sépare m’a appris et t’apprendra que l’humilité est une vertu importante en politique. Elle permet de passer des caps difficiles, et de relativiser les bons moments au regard de l’histoire et du temps qui passe. Mais je reconnais que si tu n’as pas encore 26 ans et que je ne suis pas Corneille, tu es bien jeune et c’est l’essentiel. Merci pour l’intérêt que tu portes à notre rénovation, elle se porte bien, et nous ne manquerons par de vous envoyer un premier faire –part le 9 mars prochain. Et vous comment vont la vie chère et le  pouvoir d’achat, les logements dans les quartiers, les plus défavorisés et  le travail pour tous ?

A bientôt mon chère Clément, que la vie te soies douce, comme le chantait Ferrat : il faut faire se que l’on aime en payant le prix qu’il convient.

 

Bien à toi Gilles Pommateau »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Grégory ROBERT 13/02/2008 16:18

Bonjour, et bien je ne peux que confirmer l'idée de Mr DELORME et le feliciter! Il est vrai que Mr Pommateau se repose sur des methodes anciennes qui ont fait la decheance de la gauche depuis Francois Mitterand.