Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Clément DELORME

La France n'a plus le choix

19 Avril 2017 , Rédigé par Clément Delorme

 

Il y a 5 ans, au plus fort de la crise économique, et tandis qu'une première vague terroriste faisait 7 morts à Toulouse et ses environs, la France faisait le choix de porter François Hollande à la présidence de la République.

Reprocher aux Français ce choix serait malvenu, s'il émanait d'une conviction profonde selon laquelle le socialisme était devenu nécessaire en France. Or, les Français n'ont pas choisi François Hollande, mais ont éliminé Nicolas Sarkozy. Un mouvement d'humeur que nous n'avions pas franchement le luxe de nous offrir, mais que le suffrage universel a permis.

Depuis, la France a disparu de la scène diplomatique, stagné économiquement quand nos voisins redémarraient, vu son chômage s'aggraver et l'autorité de son État bafouée. Le Président Hollande ne peut même pas briguer un second mandat. Tout cela est-il finalement bien étonnant ?

Ils le savent bien désormais, il y a 5 ans, les Français ont fait une bêtise. Beaucoup d'entre eux jugent d'ailleurs la situation irréversible. Elle est pourtant rattrapable, et toute bêtise est pardonnable. À condition toutefois de ne plus perdre de temps.

La conviction qui est la mienne n'a pas changé depuis 5 ans.

La France a besoin d'un chef, qui restaurera l'autorité de l'État, la puissance publique sur tout le territoire, le respect de nos partenaires internationaux et la crainte de nos ennemis.

La France a besoin de réformes économiques qui, tout en renforçant l'héritage social hérité du Front populaire et du Général de Gaulle, remettront de la fluidité et du bon sens dans l'économie et le travail.

La France a besoin d'une majorité parlementaire large et stable qui concentrera tout son temps et toute son énergie à aider et soutenir le gouvernement dans son action au service de l'intérêt général.

La France a besoin d'un état d'esprit conquérant, innovant, positif, optimiste. La France a besoin d'espoir.

La France a besoin d'être unie. Unie par sa langue, unie par sa culture, unie par sa civilisation, unie par son Histoire, unie dans la seule communauté qui vaille : la communauté nationale.

Alors, je me fiche de savoir qui offre des costumes à qui, je me fiche de savoir qui a été embauché par qui, je me fiche de savoir qui n'a pas payé son stationnement le 4 novembre 1983, je me fiche du patrimoine, de la richesse, de la couleur favorite ou du plat préféré des candidats, je me fiche même de qui baise avec qui.

Peut-être qu'en temps de paix et de prospérité, j'aurais eu du temps à perdre pour cela.

Mais la France n'a plus de temps à perdre.

 

Dimanche, la France n'a pas le choix : seul François Fillon peut et doit être élu président de la République.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article